L espace sonore de rho

dimanche 13 janvier 2008

MécaTurel


en pleine tempête, les efforts du capitaine sont inutiles : l'océan et sa force surhumaine ne font aucune concession. A 20 000 lieues de là, les oiseaux se doivent de faire renaître la forêt après ce terrible orage. Ils sifflent à l'unisson le deuil du pauvre marin. Cependant, la locomotive de la vie redémarre, et, à la vitesse du son, s'écoulent les saisons pour en finir là où le temps n'a pas le droit de prendre du retard..




Brainstorming !


Les idées très nombreuses et originales sont là !
Les suggestions absurdes sont admises durant la phase de production d'idées et de stimulation mutuelle. Certains ayant une certaine réserve sont incitées à s'exprimer, par la dynamique de la formule et/ou par les effets volontaires (interventions) de l'animation.
Résultat :
en dépit de la peur première de formuler une idée absurde, des idées excellentes peuvent se mettre à surgir. C'est pour amener à l'accouchement de ces bonnes idées en toute quiétude que l'absence de critique, la suggestion d'idées sans aucun fondement réaliste, et le rythme, sont des éléments vitaux pour la réussite du processus.
Le déclin est encore loin !

Radiodiffusion


La radio, c'est bien beau ! Mais comment que ça marche la dedans ?


samedi 22 décembre 2007

Signature


Le débordement de l'écoute est valable pour un concert à Bercy, à l'Ircam ou à la maison. Ce n'est plus l'oreille proprement dite qu'on invoque mais l'effet transcient et synésthésique du son brouillant et barbouillant la cochlée, requérant plus que l'ouïe pour mesurer l'oeuvre et sa valeur d'art; ceci n'a d'ailleurs aucun rapport avec le volume sonore, c'est un aspect de la musique d'aujourd'hui comme telle qui la distingue de son usage passé : après des siècles d'oubli des connections entre les sons et les réactions corporelles, inhumées sous les étiquettes et les dogmes comportementaux, telles que les a associées la pratique antique de l'art musical, chorégraphique et poétique, l'électricité appliquée à notre usage de la musique réinjecte le corps dans sa compréhension, dans ce qu'on prend avec, lorsque l'on se place en situation d'audition - comme si le corps alors manifestait, fût-ce assis et immobile au concert classique, qu'il atteste d'un glyphe autrement intraduisible de la réalité de l'auditeur. Il suffit de regarder la multitude des attitudes corporelles des groupes sociaux dont la musique demeure l'emblème pour en saisir l'importance; des attitudes qui eussent passé pour folles il y a peu contribuent à présent à l'expérience définitive de la cohabitation des moeurs et des goûts - soutenus à coups de parts de marché par les firmes, mot qui renvoie, étrangement, au sens de signature.

Frédérick Martin

vendredi 21 décembre 2007

Arrangements


Projets d'arrangements - 1er semestre L3

' All Right Now ' de Free


' Sonate .... ' de Chopin



besoin de partir




Maroc Eté 2007


jeudi 20 décembre 2007

Échantillon


« Un collage, un bon collage, est quelque chose de nouveau, même si ses éléments ne le sont pas. »
— Alvin Toffler